Je ne l’aurais jamais envisagée avant et pourtant, j’en ai réalisé des exploits

Odile, 34 ans, institutrice

Image

Après un an de traitements lourds, chimiothérapie, radiothérapie et chirurgie pour les deux cancers, le corps a énormément souffert et changé. Il est nécessaire de se retrouver et d’accepter son corps transformé. Aussi, l’image de soi n’est plus la même.

Fin décembre, à peine 4 mois après la dernière chimiothérapie, je suis partie en Nouvelle-Zélande pendant un mois avec un groupe dans lequel je ne connaissais personne. Je suis partie remplie de doutes sur ma condition physique et ma possibilité d’être loin, seule dans un environnement qui se veut social, après cette année passée en quasi isolement étant donné les risques d’infection pendant le traitement. Finalement, le voyage s’est révélé magnifique et il m’a fait un bien fou ! J’ai retrouvé confiance en mes capacités physiques, j’ai rencontré de nouvelles personnes, et la nature merveilleuse m'a donné un énorme boost !

Après ce voyage, j’ai eu la sensation de tourner une page. Ma « nouvelle » vie avait commencé, avide de nouvelles expériences,  je m’entraine maintenant pour les 20 km de Bruxelles depuis début février. Je n’avais jamais couru, et je n’aurais sans doute jamais envisagé le faire sans cet arrêt brutal dans ma vie.

De façon inattendue et étonnante, cette période m’a apporté tant de choses positives. Elle m’a amenée à faire des choses que je n’aurais jamais envisagées avant. On apprend à saisir chaque moment agréable, aussi rare soit-il, et on en fait un moment précieux. C’est une grande leçon de vie !

Profiter de chaque jour, c’est important !